Isabelle Dufert
 

Isabelle Dufert,  praticienne massage bien être

3 rue du pigeonnier, 63310 Bas et Lezat

Quelles est la différence entre sophrologie et relaxation


Temps de lecture : 10 minutes 

Accueil

De la relaxation à la sophrologie, deux approches psycho-corporelles complémentaires !

Sophrologie, relaxation... autant de méthodes qui vous proposent d'accéder au bien-être, pour être plus performants, gérer son stress, mieux dormir ou mieux se réaliser !!

Parfois, il est bien difficile de comprendre parmi la multiplicité des approches psychocorporelles. Cet article dresse un véritable panorama de l'approche de la relaxation qui permet d'acquérir une connaissance objective de cette discipline psychocorporelle et de son application.  Il vous indique les bienfaits que vous pouvez tirer dans tous les domaines de votre vie.

Souvent, de nombreuses personnes me posent la question de connaître la différence entre la sophrologie et la relaxation !! Comme j’aime à leur répondre : faites votre propre avis par l'expérience corporelle. L'importance de la pratique est l'expérience, oui, car sans pratique, il n'y a aucun changement. C'est l'expérience et la pratique qui transforment. 

 

 

La sophrologie et la relaxation ont de nombreux points communs. La sophrologie comme la relaxation vise à développer l'autonomie de la personne. Chaque personne est autonome, responsable dans son cheminement. 

L'objectif commun de la sophrologie et de la relaxation est de vous sentir bien dans votre corps et dans votre esprit et de faire en sorte que vos pensées, vos émotions et votre corps renouent une relation harmonieuse. 

Cependant, pour constater des bénéfices à moyen-long terme sur le bien-être général, la régularité et la patience sont de mise.

L'histoire de la relaxation

Le mot relaxation date du XIVe siècle, pour la médecine, mais venant du latin "relaxatio" (environ un siècle avant J-C), renvoyant déjà au fait de diminuer la tension.

La relaxation progressive est une méthode fondée scientifiquement. Dès 1908, le Pr Edmund Jacobson, Thérapeute, étudie à l'université jusqu'en 1936 les conséquences physiologiques de l'émotion et de la nervosité ou les tensions musculaires. 

De nombreuses cliniques testèrent ses travaux. Selon le Professeur, la relaxation est alors un excellent moyen préventif contre les difficultés imposées par la vie moderne. La relaxation est l'inverse de l'excitation nerveuse. 

Comment choisir entre la relaxation et la sophrologie ?

Ce n'est que beaucoup plus tard, en 1960, que Le Pr Alfonso Caycedo s'inspire de toutes les pratiques préexistantes comme l'hypnose et la relaxation de Jacobson et le training autogène de Schultz. C'est alors que le mot sophrologie est apparu. Il signifie "étude de l'harmonie de la conscience". Bref, la sophrologie est un mix d'Asie et d'Occident. 

L'état de transe hypnotique en hypnose est identique à celui expérimenté en sophrologie, appelé état sophro-liminal. Ces deux états permettent d'accéder à vos ressources inconscientes et les mettre en œuvre dans tous les domaines de votre vie. 

Milton Erickson (1901-1980) est le père du renouveau de l'hypnose à l'époque moderne. Le retour d’expérience permet de poser des mots sur le vécu, d’amener à des prises de conscience sur soi et son mode de fonctionnement. L’expérience est ainsi intégrée corporellement.

 

La relaxation dans mon approche clinique

La relaxation n'a aucune ambition d'apporter de la suggestion, pas plus qu'apporter des images à venir telle que la visualisation qui est une technique dirigée pour agir efficacement contre les pensées défavorables comme avec la pratique de la sophrologie. 

Mon accompagnement ne se produit qu'avec le consentement de chaque individu et votre entière participation.  La relaxation telle que je vous la propose est de porter votre attention sur vos sensations et des réalités présentes. 

La relaxation concerne des groupes musculaires très précis et également l'ensemble du corps. Cet apprentissage exige de la patience. Vous saurez faire la différence entre une tension musculaire (liée à un geste ou une action) et la détente (liée à une sensation d'étirement).

 

Il est pratiquement impossible pour le commun des mortels, et plus particulièrement pour une personne anxieuse, d’interrompre brusquement le processus de sa pensée en faisant cesser l’imagerie mentale ou le discours intérieur.

Avez-vous déjà remarqué, quand vous portez votre attention sur un film captivant, comme vos pensées s'interrompent et de quelle manière votre attention se focalise dessus. Ce point permet à l’esprit de rester occupé tout en ne générant aucune tension. 

Et bien souvent, dans certaines disciplines, nous demandons aux sujets de porter son attention sur un point comme une bougie allumée, c'est la focalisation. Lors la relaxation, le point est la détente progressive puis répétitive de tous les groupes musculaires du corps.

Qu'est-ce que la relaxation ?

Le corps dans tous ses états

Nous vivons dans un monde hypertendu. Nous parlons de tensions. Les recherches du Pr Jacobson ont permis de comprendre précisément la tension, c'est-à-dire l'effort en contractant les fibres musculaires.  

Le corps étant quotidiennement soumis à des agressions, et ce, depuis notre petite enfance. Que se passe-t-il lorsque vous êtes émus, quand vous êtes soudainement saisis d'une grande joie ou bien douloureusement troublé par une grande peur ou crise d'angoisse ? 

Comment votre corps réagit-il à ces impulsions ? La théorie de Jacobson repose sur la primauté absolue du bon état de l'appareil musculaire et nerveux, l'apaisement psychique ne peut résulter que d'une détente physiologique.

Il remarqua en effet qu'un individu détendu, ayant réussi à établir un calme à peu près parfait, ne réagit pas à des stimuli extérieurs les plus violents ou agressifs, tandis qu'un individu déjà tendu, tassé comme un paquet de nerfs sursautera brutalement à la moindre impulsion. 

 

La relaxation progressive de Jacobson

La Relaxation pour quoi faire ?

Le mot "relaxer" fait partie intégrante aujourd'hui du vocabulaire courant dans le sens de "laisser faire" ou de "prendre les choses calmement". Les désordres de tension tiennent à des facteurs héréditaires prédisposant, mais aussi, à notre environnement et à l'absence de sagesse de certains tempéraments. 

Certains partent en croisade en permanence, s'efforcent sans cesse d'améliorer les choses et veulent maintenir un niveau d'exigence, cependant ils peuvent vite glisser dans une colère qui est réprimée.  

Pendant que d'autres sont boulimiques, poussés à vivre plusieurs existences à la fois, peuvent aussi trop en faire, se dispersent, cherchent en permanence de nouvelles expériences stimulantes et s'épuisent à force d'être toujours en mouvement. 

Un état de fatigue chronique s'installe, s'exprimant notamment par de l'inquiétude diffuse, de l'anxiété ou un sentiment d'insatisfaction qui pousse à toujours en faire plus. 

Votre meilleur tranquillisant, c'est vous !!

Tous ces traumatismes peuvent faire tomber dans les méandres de diverses pathologies qui entraînent une hyper-activité des systèmes organiques et peuvent conduire à de divers désordres :

  • Comportements auto-destructeurs
  • Souffrance émotionnelle
  • Hypertension
  • Dépression
  • Épuisement physique
  • Épisodes d'auto-sabotage
  • Insomnies sévères, sommeil irrégulier
  • Anxiété 
  • Comportements d'agressivité 
  • Épisode de colère, de violence et de destruction physique 
  • Épuisement physique 
  • Réduction de l'efficacité personnelle 

Les bienfaits de la Relaxation

L'objectif est de permettre à votre corps de pouvoir faire face en étant capable de mieux résister à ces agressions, de s'apaiser et de promouvoir une véritable paix mentale.  Le système nerveux neurovégétatif, aussi responsable de notre adaptation aux différents stress journaliers que le corps subit, fait le lien entre votre cerveau, vos organes et vos émotions.

La relaxation est la meilleure manière préventive pour préserver son énergie afin d'éviter les tensions inutiles et de se préserver physiologiquement non seulement dans les moments difficiles, mais aussi pendant les périodes heureuses de votre vie. 

La Relaxation en pratique

Les principes de la relaxation

Rien ne se produit dans la vie sans que notre organisme n'en soit informé. Le traumatisme de la naissance ainsi que tous les chocs émotionnels, alimentaires, la pollution, les accidents, les chutes, le stress, les drogues ou la pratique intensive du sport peuvent créer des déséquilibres et un affaiblissement de notre organisme. 

En agissant consciemment sur vos muscles, vous pouvez amener une détente à la fois physique et mentale. Il vous est proposé une série d’exercices pendant lesquels des groupes musculaires spécifiques sont contractés puis relâchés. Durant la contraction, vous vous mettez à l’écoute de ce qui crée les tensions et durant la décontraction, vous ressentez les effets bénéfiques du relâchement. 

Ne pas confondre passe-temps et relaxation

De nombreuses personnes disent qu'elles relaxent en écoutant de la musique ou regarder un bon film. Certes, ce sont de très bons exercices de détente, non de relaxation musculaire. Apprendre à relaxer ne veut pas dire devenir paresseux !! 

Non, les loisirs, l'activité physique et le repos n'éliminent pas la tension. Ils apportent du plaisir. Tous ceux-ci sont en fait une dépense d'énergie et ne font qu'accentuer les désordres dus à l'hypertension neuro-musculaire.

L'importance de la respiration

Respirer est un réflexe naturel, physiologique et vital. Mais bien respirer, c’est une véritable nécessité pour évacuer l’anxiété qui vous submerge et les tensions qui vous assaillent ! En apprenant à contrôler votre respiration, vous pouvez stimuler la réponse de relaxation du corps, ce qui conduit à une réduction de la tension musculaire et un sentiment de calme.

Toute tension, comme la tension musculaire, augmente notre besoin en oxygène, et nous conduit à trop respirer. Plus nos tensions musculaires seront importantes, plus notre débit respiratoire augmentera, et vice-versa. 

Concentre ton souffle jusqu’à atteindre la souplesse d’un nouveau-né Lao Tseu

Lors d'un prochain article, je vous parlerai du yoga et du yoga nidra et de l'importance de la respiration comme vous avez peut-être déjà pu le lire dans l'article La régénération par la marche afghane. Le yoga combine des postures physiques, des exercices de respiration, et la méditation pour promouvoir un état de relaxation profonde. Une pratique régulière peut aider à réduire la tension musculaire, améliorer la flexibilité, et favoriser un sentiment de calme. 

Conclusion

À vous à présent, de faire votre expérience, de tester la méthode qui peut le mieux répondre à votre besoin. Je suis moi-même à votre disposition, pour entamer ce parcours, cependant nous envisagerons ensemble de choisir l'accompagnement approprié en vue de l'objectif que vous souhaitez atteindre !!  

Connais-toi toi-même pour te préserver toi-même

Cliquez sur une étoile pour noter !

Envoyé !


Articles similaires

L'auteur

Isabelle Dufert
Praticienne Psychocorporelle
Educateur sportif

Derniers articles

Quelles est la différence entre sophrologie et relaxation

Un second printemps avec le massage Ménopause

S'oxygéner pour l'arrivée du printemps

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion